Comment accepter les paiements par chèques-vacances?

logo_cheque_vacancesVous louez en saisonnier votre appartement ou une maison dont vous êtes propriétaire? Pouvez-vous accepter les chèques-vacances, et si oui, comment ? Le Mag Homeloc vous propose de faire le point.

Le chèque-vacances est un moyen de paiement utilisé dans toute la France pour payer les services des professionnels du tourisme comme les transports, les activités en vacances, mais aussi le loyer des locations saisonnières. Vous pouvez donc en toute logique les accepter, car ils sont un atout pour attirer les vacanciers qui les utilisent de plus en plus. Mais quelles conditions devez-vous remplir, chers propriétaires et gestionnaires, pour pouvoir accepter les chèques-vacances?


L’acceptation des chèques-vacances est soumise à des conditions

Si vous êtes déclaré comme professionnel du tourisme et que votre logement est classé “meublé de tourisme”, vous devez communiquer votre numéro Siret à 14 chiffres afin de signer une convention gratuite, valable 5 ans avec l’Agence National des Chèques-Vacances (ANCV). Vous serez ainsi en mesure de les recevoir en paiement. Pour ce faire, il vous suffit de remplir le dossier fourni par l’ANCV et votre demande sera traitée sous 15 jours.

Sachez qu’une fois que vous êtes conventionné, il vous est interdit de refuser les chèques-vacances. Aussi, vous devez informer vos futurs locataires que vous les acceptez en affichant un logo sur votre site ou une étiquette sur le lieu concerné. Vous pouvez néanmoins résilier la convention, à tout moment, par lettre recommandée. La résiliation sera effective à l’expiration d’un délai d’un mois à compter de la réception de la demande par l’ANCV.

Une fois le chèque-vacances reçu de vos locataires, vous devez l’adresser à l’ANCV afin de procéder à son remboursement. Il se fait en général par virement bancaire dans un délai maximum de 21 jours après réception des chèques. Les frais de gestion seront déduits du montant et correspondent à 1% du total de la somme. Un plafond fixe à 2 euros est déduit pour tout montant inférieur ou égal à 200 euros.

Les précautions à prendre avant d’encaisser un chèque-vacances

Avant d’accepter un chèque-vacances, vérifiez que la souche supérieure est présente, que le nom du locataire apparaît et que le chèque est encore valable (la fin de validité d’un chèque-vacances se fixe le 31 décembre de la deuxième année suivant l’année d’émission). Une fois le chèque endossé, veillez à bien garder la souche pour pouvoir le retracer par la suite si besoin est.

Les chiffres à retenir

5 ans : durée de la convention ANCV

15 jours : traitement de la demande de convention

1% : Frais de gestion déduit sur un chèque de plus de 200 euros

2 euros : Frais de gestion déduit sur un chèque de moins de 200 euros

2 ans : date de validité d’un chèque-vacances

The following two tabs change content below.

shahznane

Shahznane travaille chez Homeloc sur la rédaction d’articles pour le magazine. Gestionnaires ou propriétaires, elle saura vous proposer des sujets au coeur de vos réflexions ! En toute logique, elle participe aussi à la communication sur les réseaux sociaux.

Le Mag Homeloc © 2017 All Rights Reserved

le magazine dédié à la location côté propriétaires !

Theme by WPShower

Powered by WordPress