8 erreurs à éviter dans vos e-mails

8 erreurs à éviter dans vos e-mailsParfois négligés ou sous estimés, les échanges par e-mails avec vos futurs hôtes sont pourtant une composante essentielle pour être sûr de transformer une demande d’information en demande de réservation effective. De nombreux points peuvent être pris en compte dans le choix de réserver ou non votre location de vacances.

 

 

 

Bien évidemment, la description de votre hébergement de location de vacances et votre temps de réaction pour répondre restent des valeurs clés. Cependant, il est intéressant de se concentrer sur les moments de déperdition dans un échange en un ou plusieurs e-mail.

Imaginons que votre hôte parcourt un chemin d’un point A à un point B. Le point A étant sa 1ère demande d’information, et le point B le moment où le contrat est signé. Si 100% des personnes passant par le point A atteignaient le point B, être propriétaire d’un hébergement de vacances serait une vie rêvée ! Homeloc vous propose de voir ensemble pourquoi vos hôtes potentiels n’arrivent pas tous au point B en listant les erreurs les plus fréquentes. Vous pourrez ainsi améliorer votre indicateur de demandes converties (Nombre de réservations divisé par le nombre de demandes d’informations). Il s’agit d’un indicateur clé qui vous permet de juger de votre efficacité pour faire plus de réservations.

Faire attention aux détails est souvent ce qui distingue un bon loueur d’un excellent loueur de location saisonnière. Voyons dès à présent 8 erreurs à éviter dans votre correspondance :

Erreur N°1 : ne pas mettre de signature convenable.

Il s’agit d’une erreur très simple à résoudre : avez-vous pensé à mettre une signature dans vos e-mails ? Vous devez proposer à la fin de chacun de vos mails une signature propre à l’aspect professionnel. Si vous avez un site web dédiée à votre location, vous devez inclure un lien vers celui-ci dans votre signature ! Indiquez aussi votre numéro de téléphone, votre adresse ainsi que vos liens vers les réseaux sociaux.

Erreur N°2 : ne pas personnaliser

Que faites-vous pour personnaliser les e-mails envoyés aux personnes qui vous demande des informations ? La plupart du temps, la personnalisation des e-mails se limite à l’utilisation du nom et/ou prénom de la personne au début du mail (Cher Monsieur Michu …) et c’est tout ! Vous devez allez plus loin : adressez-vous à ses personnes comme si vous vous adressiez à des amis ! Soyez amusant, n’hésitez pas à parler un peu de vous ! Le premier e-mail de réponse est crucial. Une personne qui ne répond pas, c’est une personne qui ne réservera jamais ! Si vous pouvez au moins obtenir une réponse de leur part, vous augmentez considérablement les chances de transformer cette demande en réservation.

Erreur N°3 : Ne pas donner l’impression d’être un expert de la destination

En tant que propriétaire d’un hébergement de vacances, vous connaissez la plupart du temps très bien la situation et l’environnement de votre bien. Même si vous louez à distance, il y a de fortes chances pour que vous aillez investi dans un lieu que vous connaissez, où que vous utilisiez ce lieu pour vos propre vacances. Négliger de partager avec vos futurs hôtes votre expertise sur la situation de votre bien peut vous être dommageable ! Il s’agit d’opportunités manqués de faire rêver et de plaire. Si vous écrivez un blog sur votre location de vacances, partagez les articles qui seront susceptibles d’intéresser le plus les hôtes, en fonction de leurs questions.

Erreur N°4 : Ne pas mettre en avant vos avantage concurrentiel

Quand vous communiquez avec vos futurs hôtes, vous devez leur dire pourquoi votre hébergement est meilleur que les autres disponibles à proximité immédiate. Comprenez bien que la personne qui vous a fait une demande d’information a probablement déjà fait des demandes à vos concurrents proches ! Si vous voulez marquer des points et les mettre de votre côté, il faut parler des avantages de votre bien dès ce moment là (ex: à 50 mètres des pistes, style de la maison, taille de la piscine …).

Erreur N°5 : Ne pas donner de liens précis.

Si un internaute vous demande une info sur le détail des pièces et que vous avez un site personnalisé avec une page qui aborde ces aspects, ne vous contentez pas de donner l’adresse générale de votre site ! Il faut dès que possible, joindre des liens spécifiques ! L’information que vous demande l’internaute ne sera peut-être pas sur la page d’accueil de votre site. Si vous avez une page précise sur les pièces, donnez directement le lien vers la page. Vous évitez ainsi de perdre les gens. Dès que possible, il faut guider au maximum vos futurs hôtes et être très spécifique.

Erreur N°6 : Ne pas inciter à l’action

Sur la plupart des bon sites web qui veulent vous vendre quelque chose, vous trouverez des incitations à l’action (Un bouton “Reserver Maintenant !”, une phrase qui accroche etc.). Pour vos e-mails, vous devez avoir exactement la même démarche ! Par exemple, si quelqu’un vous demande si votre location est proche du marché de Noël de Strasbourg, ne vous contentez pas de répondre “Nous sommes à 5 minutes à pied du marché de Noël”. Vous devez en profiter pour placer vos disponibilités. Répondez plutôt “Oui nous sommes à 5 minutes à pied du marché de Noël de Strasbourg. D’ailleurs nous avons un couple qui a annulé sa réservation dans la semaine qui vous intéresse. si vous restez plus de X jours je peux vous proposer un tarif spécial”. faites une offre (même mineure), trouvez un moyen pour que l’internaute n’ait pas d’autres choix que de dire “Oui” à votre proposition !

Erreur N°7 : En faire trop

Homeloc vous conseille d’être amusant, de personnaliser un maximum vos messages, mais faîtes tout de même attention à ne pas en faire trop ! Il ne faut pas ennuyer votre futur hôte avec un nombre trop important de détail, chose qui risque de l’angoisser. Encore une fois, soyez spécifique sur ses questions particulières, mais restez généraliste sur le reste.

Erreur N°8 : Ne pas relancer

Si l’internaute qui vous fait une demande de réservation ne répond pas à votre message au bout de quelques jours, il est indispensable de renvoyer un e-mail. Demandez à la personne si celle-ci a besoin d’aide et si vous pouvez lui apporter plus de renseignements. Cela vous demande très peu d’effort, et si jamais une personne sur 15 vous répond et fini par réserver, cela vaut déjà de l’or ! Même si celle-ci ne réserve pas, elle vous expliquera peut être pourquoi elle n’a pas donné suite à votre e-mail, ce qui est déjà une très bonne information pour progresser et générer plus de réservations !

Avez-vous d’autres astuces à partager afin de convertir un maximum de demandes d’informations en demandes de réservations ? Faites-nous part de vos conseils en commentaire de cet articles !

Rentabilisez grâce aux statistiques Homeloc ! Inscrivez-vous.

Quentin

Quentin est le monsieur social-media de Homeloc. Spécialisé dans le tourisme, il est passé par des organisations institutionnelles (Comité Départemental du Tourisme Loire Atlantique, Ministère du Tourisme du Québec) et des entreprises privées du secteur touristique (VSCT, Baudy & Cie, Weekendesk).

Le Mag Homeloc © 2014 All Rights Reserved

le magazine dédié à la location côté propriétaires !

Theme by WPShower

Powered by WordPress